La phobie dans tous ses états
article

La phobie dans tous ses états

Pour parler de la névrose, nous avons choisi de nous centrer sur les phobies et les processus psychiques qui les organisent. Les phobies, multiples et fort variées, sont habituellement référencées au fonctionnement névrotique. Pourtant, les processus phobogènes se situent au carrefour des diverses pathologies du fonctionnement mental, et certaines phobies peuvent traduire des fonctionnements plus archaïques. Les phobies ont partie liée avec l’angoisse, affect désagréable intrinsèque à la condition humaine1, au développement psychique du moi.

L’objet phobogène

Bien que toutes les angoisses ne deviennent pas des phobies, c’est parce qu’il y a angoisse préalable que se crée une phobie. Dès que, investis pulsionnellement, le moi et l’objet se distinguent, l’angoisse s’éprouve. Si celle-ci peut se lier à une représentation, puis, ainsi lestée, être projetée à l’extérieur, pour devenir peur, peur de quelque chose, le lieu de projection perceptif, devient l’objet phobogène. Le sujet peut alors éviter l’angoisse tant qu’il ne rencontre pas la perception devenue phobogène, et tant que la liaison de l’angoisse à la perception reste solide.

La phobie est donc peur d’une perception, visuelle et/ou auditive (un animal bien souvent, ou un objet matériel plus ou moins précis, évoquant le mouvement). Elle peut être aussi peur d’une situation perceptive plurisensorielle, mobile, animée, tout au moins supposée l’être (l’eau, le vent, l’orage, les ombres) ainsi que des lieux mal définis. Initialement, la perception incriminée n’est pas familière à l’enfant. Contenant un peu d’inconnu, elle est à la fois attractive et répulsive. La phobie se distingue de la crainte du danger en ce qu’elle est rationnellement injustifiée.

L’organisation de phobies névrotiques suppose un accès à la problématique objectale. Le moi éprouve de l’angoisse…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.