L’aliénation djihadiste, au carrefour de la radicalité adolescente et de la destructivité mélancolique
Dossier

L’aliénation djihadiste, au carrefour de la radicalité adolescente et de la destructivité mélancolique

Introduction

Dans le cadre de ce dossier, je m’attacherai à proposer des hypothèses sur les mécanismes inconscients - individuels et collectifs - aptes à rendre compte de la dérive idéologique et meurtrière d’un terroriste radicalisé. Il s’agit de tenter de saisir les soubassements inconscients du terrorisme djihadiste, dans sa spécificité mais aussi en tant que paradigme d’une des modalités contemporaines de l’aliénation et de la destructivité de masse.

Les questions qui se posent sont nombreuses. Comment une telle aliénation du moi est-elle possible et quels en sont les effets ? De quelles identifications et incorporations inconscientes s’agit-il ? Quelle est la fonction de l’idéologie dans la topique psychique du terroriste ? Selon quelles lignes de failles se clivent le moi et l’objet dans la violence déliée ? Quels sont les outils métapsychologiques aptes à rendre compte de ces phénomènes hautement contagieux ? Une réserve s’impose : il s’agit d’une lecture forcément trop déterministe, qui ne peut évidemment rendre compte du parcours de chaque individu, pris dans son histoire singulière. Par ailleurs, ces hypothèses métapsychologiques ne s’étayent pas sur une expérience clinique directe avec des personnes radicalisées. Néanmoins, mes propos s’étayent sur des consultations auprès de membres de leur famille ou des échanges avec des professionnels de la « déradicalisation ». Des récits cliniques, témoignages et reportages, de plus en plus nombreux, forment également une précieuse source d’informations.

Méta-théoriser un phénomène aussi complexe et hétérogène que le terrorisme religieux extrémiste n’est pas sans poser également des questions éthiques délicates. En effet, nul n’échappe - et pour cause - à ses propres préconceptions et préjugés. Nul n’est apte à s’extraire de façon « purement » objective à son propre narcissisme groupal identitaire, culturel et religieux ; à ses préconceptions de base (Bion) ;…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
5 articles
Terreur et terrorisme