Au fil du temps, un itinéraire psychanalytique

Au fil du temps, un itinéraire psychanalytique

Judith Dupont

Editions Campagne Première, 2015

Bloc-notes

Au fil du temps, un itinéraire psychanalytique

Voici un très beau livre. L’intro-duction d’Eva Brabant nous montre que Judith Dupont s’inscrit dans la lignée férenczienne de la psychanalyse. Contrairement à Jones traitant Ferenczi de fou, Judith Dupont et Eva Brabant soulignent que les souffrances des patients ne peuvent être attribuées exclusivement aux désirs refoulés de l’enfance mais qu’il faut prendre en compte ce que les autres lui ont fait. Il ne s’agit pas de choisir entre l’Œdipe et le Trauma mais d’envisager les deux entre‐mêlés. La vie de Judith Dupont la montre baignant dans la psychanalyse dès sa naissance (sa grand‐mère maternelle et sa tante étant psychanalystes) et participant dès les années 60 à la réhabilitation de la vie et de l’œuvre de Ferenczi par ses travaux et ses traductions des textes et de la correspondance, en lien avec M. Balint, N. Abraham et Maria Torok. Un bref avant-propos de Judith montre le caractère primesautier qu’elle conserve malgré l’âge.

Un chapitre d’itinéraire et de réflexions analytiques nous la montre soucieuse avant tout des relations humaines. Elle évoque l’histoire complexe des deux branches de sa famille juive.
Sa  grand-mère maternelle Vilma a été une des premières analystes femme auprès de Ferenczi.

Sa tante maternelle Alice allait devenir analyste et la première épouse de Michaël Balint, morte prématurément d’une affection cardiaque. Sa mère s’est destinée elle au dessin et à la peinture depuis l’enfance et a eu tôt du succès en particulier comme portraitiste. Tout le monde, y compris la clinique psychanalytique, étaient dans l’immeuble construit par F. Kovacs, second mari de Vilma. Judith y a passé ses années d’enfance auprès de son cousin germain John Balint. Elle a également été liée d’amitié avec une des filles de Imre Hermann jusqu’à la mort de cette dernière. Son enfance a été assombrie par deux circonstances : dès sa première année,…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.