Un tourment de la bisexualité : la jalousie
article

Un tourment de la bisexualité : la jalousie

La bisexualité, plus qu’un concept, est un questionnement chez Freud et ce questionnement change au fil de la découverte de la sexualité infantile : de la « prédisposition originelle » avec « les vestiges » en chacun de l’autre sexe anatomique, jusqu’à la bisexualité psychique héritière de la dynamique pulsionnelle et du complexe d’Œdipe. Une hésitation ne cessera d’entourer la notion, sans doute parce qu’elle est empruntée (principalement à Fliess, en soutenant jusqu’à la fin de l’œuvre un conflit de paternité). Mais « bisexualité » restera le marqueur décisif d’un enjeu théorique : le refus d’une sexualisation du refoulement.

Un questionnement proche concernerait l’ambi-valence, concept emprunté lui aussi (à Bleuler, cette fois), qui se définit par l’opposition simultanée et indissociable des contraires que sont l’amour et la haine. Bisexualité et ambivalence seront donc parfois associées, notamment dans les destins de pulsions à propos des couples d’opposés activité/passivité, ou dans les identifications liées au complexe d’Œdipe. Bisexualité et ambivalence, en tout cas, soutiennent une constante de la pensée freudienne : l’originaire non séparé, le deux en un, ou plutôt le « un » appelé à se défaire dans les processus de liaison-déliaison ou de mixtion-démixtion pulsionnelle. Un en deux, ou deux en un : la bisexualité est-elle du côté du mélange harmonieux ou confus, ou du conflit qui oppose ou déchire ? Permet-elle une approche de ce qui lie, dans psyché, masculin et féminin ?

« Entre bisexualité psychique et différence des sexes » : je ne peux qu’évoquer le titre de l’un des premiers numéros de la nrp, paru il y a maintenant plus de quarante ans… Les années passées font mesurer le changement survenu dans « l’air du temps », avec la réflexion qui s’est progressivement imposée sur « le genre ». En tout cas, cet ancien numéro de la nrp, où J.-B. Pontalis signait « L’insaisissable entre-deux1 », posait…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.