dossier
9 articles

A l'aube de la subjectivation

Coordonné par Carnet Psy

La notion de subjectivation connaît à l’heure actuelle un grand succès, et pourtant son usage est d’apparition récente. On ne la trouve pas dans le Vocabulaire de la Psychanalyse de Laplanche et Pontalis. Dans le Dictionnaire International de la Psychanalyse, édité par A. et S. de Mijolla, ouvrage publié en 2002, il n’y a pas d’entrée pour le terme « subjectivation ». En revanche, dans l’entrée « sujet », ce terme apparaît à plusieurs reprises, sous trois formes :
– substantive, dans l’expression « processus de subjectivation ».
– Adjective, « subjectivable ».
– Enfin, lui est attribué un synonyme qui est déjà une explicitation de la notion, « appropriation subjective ».

Il se trouve que l’auteur de la rubrique « sujet » est Raymond Cahn, qui fit en 1991 au Congrès des Psychanalystes de langue française un important rapport sur ce thème, et qui a largement contribué à la divulgation de la notion de subjectivation.

Deux questions peuvent être posées tout au long de ce dossier :
– Pourquoi ce terme rencontre-t-il tant de succès ?
– Quel en est le sens et à propos de quoi parle-t-on de subjectivation ?

Thématiques
  • Tous
  • Bébé
Dossier

Introduction

Sylvain Missonnier

Les 2 et 3 avril 2005, deux journées scientifiques intitulées Subjectivation, un nouveau point de vue en psychanalyse ? se sont déroulées à Paris à la Maison de la Mutualité. Raymond Cahn, Catherine Chabert, François Richard, René Roussillon et Steven Wainrib,…

Lire la suite
Recherche

Qu’est ce que la subjectivation ?

Michèle Bertrand

La notion de subjectivation connaît à l’heure actuelle un grand succès, et pourtant son usage est d’apparition récente. On ne la trouve pas dans le Vocabulaire de la Psychanalyse de Laplanche et Pontalis. Dans le Dictionnaire International de la Psychanalyse,…

Lire la suite
Dossier

La subjectivation et ses vicissitudes

Raymond Cahn

Si le terme de subjectivation s’est trouvé de plus en plus utilisé au cours de ces dernières années, c’est qu’il semble désigner de façon spécifique la visée même du travail de psychanalyse, soit la reconnaissance et l’appropriation par le sujet…

Lire la suite
Dossier

La psychanalyse, une question de subjectivation ?

Steven Wainrib

Le concept de subjectivation s’est tout d’abord imposé en psychanalyse lorsqu’il a fallu rendre compte des multiples problématiques cliniques, affectant le sens de soi, tel qu’il se constitue en relation aux autres. Progressivement, s’est fait jour un nouveau point de…

Lire la suite
Dossier

Partage d’expériences et rythmicité dans le travail de subjectivation

Albert Ciccone

Je vais proposer quelques réflexions concernant les processus à l’aube de la subjectivation, à partir d’une double pratique : une pratique psychanalytique auprès d’adultes, d’enfants, et une pratique d’observation de bébés. Ces réflexions s’appuieront aussi sur l’idée que l’expérience auprès du…

Lire la suite
Dossier

De l’intersubjectivité à la subjectivation

Bernard Golse

Introduction Lors du congrès, Steven Wainrib – en se référant à Vincent Descombes – distinguait soigneusement les deux acceptions du verbe “subjectiver” qui renvoie soit au fait de “subjectiver quelque chose”, soit au fait de devenir sujet. En ce qui…

Lire la suite
Dossier

Subjectivation, vrai self et personnalisation

Alberto Konicheckis

La subjectivation a l’intérêt et l’avantage de se présenter comme un processus et non pas comme une structure finie, tels l’identité, le sujet ou le Moi. Elle s’érige contre toute chosification d’une entité psychique qui serait fermée sur elle-même. La…

Lire la suite
Dossier

L’aube prénatale de la subjectivation

Sylvain Missonnier

Mon dessein est d’élargir le débat sur l’aube de la subjectivation en y incluant la composante anténatale trop souvent scotomisée. Je partirai d’une citation d’un ouvrage de R. Kaës (1993), un des intervenants au congrès qui fait justement exception à…

Lire la suite
Dossier

Bibliographie : A l’aube de la subjectivation

Carnet Psy

Anzieu D. (1993), « La fonction contenante de la peau, du moi et de la pensée : conteneur, contenant, contenir » in Anzieu et coll., Les contenants de pensée, Paris, Dunod. Atlan H. (2005), L’utérus artificiel, Paris, Seuil. Bayle B. (2005), L’enfant…

Lire la suite