Il y a clivage et clivage
Dossier

Il y a clivage et clivage

1 – Laurence Kahn, Introduction

Clivage, Spaltung : peu de termes dans le vocabulaire psychanalytique recouvrent un spectre clinique et théorique aussi large. Raison pour laquelle Catherine Chabert et moi-même avons retenu la citation de Freud « ...quand les poètes se plaignent de ce que deux âmes habitent dans la poitrine de l’homme, et quand les psychologues populaires parlent du clivage du moi en l’homme, c’est cette désunion, ressortissant à la psychologie du moi, entre l’instance critique et le reste du moi, qu’ils ont en tête, et non la relation d’opposition, mise au jour par la psychanalyse, entre le moi et le refoulé inconscient.1 »

1919 : il s’agit là d’une date charnière puisque, dans la suite de « Pour introduire le narcissisme » et de Deuil et Mélancolie, Freud s’apprête à remanier de fond en comble la théorisation des instances psychiques - et en particulier la division qui, au sein de la personne psychique, procède justement d’une action de « clivage »2 pour aboutir à la différenciation entre ça, moi et surmoi.

En vérité, dès les Études sur l’hystérie, la notion de clivage est présente. Pas seulement dans la critique par Breuer et Freud du « clivage de la conscience » et du « clivage de la personnalité », antérieurement proposés par Binet et Janet. Le clivage apparaît également sous la forme de la compréhension d’un système de défense par dissociation, quand une représentation inconciliable éveille un affect trop pénible3. Ce que Freud souligne encore dans « L’Histoire du mouvement analytique »4, quand il rappelle que, pour élucider les états hypnoïdes correspondant à des « corps étrangers non assimilés », il a conçu le « clivage psychique » comme le résultat d’un mécanisme de rejet, initialement nommé par lui « défense » et, par la suite, « refoulement ». Qu’à…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
13 articles
Clivages : entre séparation et rupture