Introduction : Jeux de regards et construction du Je : Réflexions croisées sur les enjeux thérapeutiques du regard dans les lieux de soin
Dossier

Introduction : Jeux de regards et construction du Je : Réflexions croisées sur les enjeux thérapeutiques du regard dans les lieux de soin

1 - Vous conviendrez qu’il existe une différence essentielle entre ce que je perçois dans mon miroir et ce que je me sens être. Dans mon miroir, je peux me voir gros alors que je suis maigre, femme alors que je suis homme, blanc tandis que les regards de tous me disent que je suis noir…

La raison de ce divorce ? C’est probablement que la découverte de soi se fait initialement par le regard de l’autre, et ce, bien avant que nous puissions nous reconnaître dans un miroir. Le bébé élabore en effet sa première représentation de lui-même à partir de ce qu’il découvre dans le regard de sa mère (ou plus généralement de son interlocuteur privilégié), et ce premier regard va constituer le socle des expériences de regard ultérieures. Ainsi, aurons-nous tout loisir de nous transformer au long de notre vie : aimable, dans un regard amoureux ; haïssable dans un regard haineux ; et bien sûr, coupable si le regard est suspicieux.

Ainsi, la particularité du regard est d’être protéiforme, et c’est précisément cet aspect là qui le rend ambigu. Pourquoi ? Et bien parce ce que regarder est un acte, ce qui équivaut à une intentionnalité. En effet, contrairement à voir, regarder requiert une véritable intention, une volonté de la part de la personne qui regarde. On pourrait même dire que l’acte de regarder est le déploiement actif de la pulsion de voir, de la pulsion scopique, un déploiement dirigé vers un objet précis.

Le regard agit. Il porte, il enveloppe, ou encore il cloue et pétrifie celui sur lequel il se pose. Mais allant plus loin j’avancerais que c’est précisément cette intentionnalité du regard, la manière psychique dont celui-ci…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
7 articles
Jeu de regard et construction du jeu