L’adolescent dans l’adulte : identifications duelles
article

L’adolescent dans l’adulte : identifications duelles

« Je ne savais pas qui aller voir. J’ai pris l’annuaire, je vous ai googleisé et j’ai vu que vous étiez spécialiste des adolescents. Alors j’ai pensé que vous pourriez m’aider, car pour moi l’essentiel vient de là ». Ce sont les premiers mots d’un homme proche de la cinquantaine, que j’appellerai Philippe, brutalement en arrêt dans sa vie du fait d’un effondrement dépressif. Il n’est pas rare, dans mon expérience d’analyste d’adultes traversant ce qu’on nomme communément« la crise du milieu de la vie », que les blessures de l’adolescence soient invoquées d’emblée dans la première rencontre comme cause des souffrances et de réédition des empêchements actuels.

Effet de ma propre histoire d’analyste ?

C’est en effet auprès d’adolescents en grande souffrance que je me suis construite professionnellement, leurs traversées thérapeutiques chaotiques sollicitant continument ma propre adolescence et mobilisant un travail de réflexion et d’élaboration qui a nourri, et encore aujourd’hui, mes travaux de recherche. J’ai donc grandi comme analyste dans la lumière vive de l’adolescence et de ses ombres, de ses espoirs bouleversants et de ses tumultes parfois ravageurs. Dans quelle mesure cette expérience colore singulièrement mon écoute et me rend plus sensible à ce qui traduirait les effets d’un processus adolescent « manqué » dont l’adulte porterait après-coup les empreintes, les répétitions ?

Posée ainsi, la question invite d’emblée à réfléchir à ce que serait cet adolescent dans l’adulte désigné comme fauteur de troubles par les patients et à la spécificité des processus liés au travail de l’adolescence qui se trouveraient - à la faveur d’une nouvelle crise de vie - de nouveau convoqués.

Bien sûr, l’expression par les patients de ce qui justifie leur adresse à mon…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.