L’avenir de la psychanalyse
Recherche

L’avenir de la psychanalyse

Daniel Widlöcher et Jacques-Alain Miller. Débat animé parBernard Granger., L’avenir de la psychanalyse, Editions Le Cavalier bleu, 2004, 62 pages,10 €

Les éditions “Le cavalier bleu” viennent de publier, de manière extrêmement salutaire, un petit livre qui reprend le débat organisé, à huis clos, par Bernard Granger, le 1er juin 2002, dans son service à Necker, entre D. Widlöcher et J.-A. Miller, sur l’avenir de la psychanalyse et sur les conceptions lacaniennes et non-lacaniennes de celle-ci. A l’heure où le débat fait à nouveau rage quant au statut des psychothérapeutes et quant à la ligne de démarcation, toujours délicate à fixer, entre psychothérapie et psychanalyse, la publication de ce document est précieuse et nous offre une pièce importante à verser à ce dossier.

Chacun connaît les deux protagonistes : D. Widlöcher est Professeur honoraire à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI), ancien chef du service de Psychiatrie de l’Hôpital de La Pitié-Salpétrière et Président actuel de l’Association de Psychanalyse Internationale (API).

J.-A. Miller, gendre de J. Lacan et éditeur des séminaires de celui-ci, est directeur du Département de Psychanalyse de l’Université de Vincennes (Paris VIII), ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure et ex-Président de l’Association Mondiale de Psychanalyse.

Quand ce débat a eu lieu, D. Widlöcher venait d’être élu à la présidence de l’API (en 2001), et J.-A. Miller n’était plus président que pour un mois et demi encore, après l’avoir été pendant dix ans, de l’AMP, ce qui a fait de cet événement, la seule véritable occasion de rencontre entre ces deux personnages alors simultanément en exercice de leurs fonctions de présidents de ces deux associations. Il s’agit donc, en quelque sorte,…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.