Etude psychopathologique de l’infertilité féminine
Recherche

Etude psychopathologique de l’infertilité féminine

Introduction

Depuis plusieurs décennies, la mise au point et la rapide diffusion de mutiples techniques de plus en plus sophistiquées d’assistance médicale à la procréation (AMP), tendent à occulter la problématique psychique qui accompagne regulièrement l’infertilité féminine. La médecine psychosomatique en ses débuts, qualifiait de « psychogènes » ces situations mal explicables scientifiquement car concernant des sujets aux organes et aux fonctions physiologiques saines. La désignation d’infertilité « énigmatique » traduisait cette incompréhension.

Actuellement le recours à l’AMP est si rapidement engagé par les gynécologues, consultés en première ligne, que le questionnement sur une causalité psychique éventuelle est rarement soulevé. Le nombre de ces maternités pourrait encore augmenter avec de nouvelles lois ouvrant en France la PMA aux femmes seules ou en couple homosexuel.

Pourtant, le mal de vivre qui accompagne la non satisfaction du désir de maternité ne cède pas toujours à la naissance de l’enfant procréé grâce à la technique. Une déception de la mère vient souvent révéler après-coup des thématiques psychiques non élaborées. L’enfant, contre toute évidence n’est pas le traitement idéal de l’infertilité ; conçu grâce aux nouvelles technologies, il est aussi le fruit tardif de la dynamique psychique sous-jacente à l’infertilité féminine (6).

Enfin, dans l’ambiance culturelle moderne travaillée en son fondement par la psychanalyse, un certain nombre de femmes infertiles se questionnent spontanément et demandent à rencontrer un psychanalyste. Leurs problématiques font l’objet de cette étude.

La démarche d’attribution d’une origine psychogène à l’infertilité féminine date du début du XXe siècle et des premières formulations sur le psychisme humain. Hélène Deutsch (10), élève de Freud, considérait la stérilité comme un désordre souvent fonctionnel, donc relatif et…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.