L’imaginaire en psychanalyse
article

L’imaginaire en psychanalyse

J’aimerai en premier lieu vous livrer un court extrait d’un des premiers ouvrages fondamentaux consacrés à l’intelligence artificielle, Architecture of cognition de J.-R. Anderson : « Supposez (c’est un exemple simpliste) que l’on dise à un enfant naïf : « Si tu veux quelque chose, alors pense que c’est arrivé ». Transcrit dans une logique de production, ceci prendrait la forme suivante : si l’objectif est de réaliser X, alors inscris que X est réalisé. Ceci rendrait peut-être l’enfant content bien que dans l’illusion, et qui ne se soucierait pas de chercher à réaliser quoique ce soit du fait qu’il croirait l’avoir déjà réalisé ? Une fois enfermé dans cette règle de production, l’enfant ne disposerait d’aucune information en retour susceptible de retenir que cette production a créé des difficultés. L’enfant serait immédiatement stoppé dans son statut de système cognitif adapté ». Quand je pris connaissance de cette réflexion, je ne manquai pas d’y répondre en mon for intérieur : « Et c’est précisément ce dont il s’agit en psychanalyse ». Ce qui me permit de lire et de suivre avec intérêt la littérature consacrée aux sciences cognitives.

La place du rêve dans l’épistémologie psychanalytique ouvre la voie à une perspective quelque peu différente. On sait combien l’approche freudienne du rêve doit à la philosophie romantique allemande (Leblanc C., Margantin L., Schefer O., La forme pratique du monde, José Corti, 2003, Widlöcher D., La révolution psychanalytique. Une idéologie ou un concept épistémologique ?, Romantisme et Révolution(s), Les entretiens de la Fondation des Treilles, sous la direction de D. Couty et R. Kopp, Paris, Gallimard, 2008). Pour Freud, nul état d’âme à prendre en compte pour une approche psychologique scientifique de l’inconscient une articulation entre épistémologie de l’adaptation au réel et une épistémologie de la créativité imaginative sur le modèle du rêve. Et pourtant,…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.