Violence(s). La passion de détruire

Violence(s). La passion de détruire

François Marty

Editions In Press, 2020

Bloc-notes

Violence(s). La passion de détruire

Pour commencer, écrivons quelques mots sur le titre de cet ouvrage ; la passion de détruire n’est-elle pas le propre d’un plaisir caché ? Un souvenir remonte à ce sujet : lorsque Freud achève un de ses ouvrages préférés, Totem et tabou, il relie le meurtre du père dans la horde primitive aux fantasmes de la névrose obsessionnelle, avant de se raviser pour indiquer que dans les cures psychanalytiques de ces patients, il ressort régulièrement qu’ils ont bien agi, enfant, leurs désirs destructeurs, lors de petits meurtres ou autres exactions. D’où la fameuse conclusion de ce livre : au début était l’action.

C’est un des grands mérites de l’ouvrage de F. Marty, infatigable explorateur des cliniques de la violence, d’ouvrir à nouveau cette porte pleine de configurations diverses. Dans cet ouvrage collectif, les violences, des plus (apparemment) banales aux plus folles, se déplient en investiguant la cruauté, le plaisir négatif à défaire, imposer sa loi inique, infliger à l’autre une souffrance intolérable, à la façon d’un déplacement de ses traumatismes sur l’autre. A minima au moins, cette violence n’est pas sans rappeler celle qui existe en nous, tapie dans les profondeurs de notre vie psychique, prête à surgir lorsqu’une étincelle met le feu au lien. Pour trouver un indice, il suffit de se souvenir d’une colère, saine ou non, pour envisager le stock de haine en soi, heureusement limitée par le travail de civilisation suggéré par S. Freud.

F. Marty nous propose d’embarquer dans ce voyage qu’Ulysse n’aurait pas renié, penser la violence pour mieux pouvoir la traiter. Les auteurs qui se succèdent pour évoquer la violence qui leur parle, celle qui aiguille leurs travaux sur ce sujet, ouvre un éventail aussi large que précis, tandis que la fin de l’ouvrage est consacrée, originalité du…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.