La perte de soi

La perte de soi

Jean-François Chiantaretto

Editions Campagne Première, 2020

Bloc-notes

La perte de soi

Au cœur de la pensée de Jean-François Chiantaretto se trouve le témoin interne, figure qui s’est d’abord imposée à l’auteur à partir de la résistance à la détresse et à la destruction dont témoignent certains témoins survivants de la Shoah. Cette figure dialogale interne s’inscrit dans le psychisme au moment de l’émergence du « Je » et son intériorisation dépend de la capacité de la psyché maternelle à donner à l’infans confiance dans le langage pour se voir et s’éprouver. Autrement dit, le « témoin interne » vient désigner la figuration intrapsychique du semblable en soi et incarne la confiance dans le langage pour s’auto-représenter, se représenter auprès des autres et inscrire sa place au sein de l’ensemble humain.

Dans son nouveau livre, La perte de soi, J.-F. Chiantaretto revient sur ce dialogue intérieur qui est un enjeu psychique fondamental pour tout un chacun, mais qui devient un enjeu vital dès lors qu’on est confronté à l’existence limite. À partir de toutes ses recherches antérieures, il éclaire la nature et le rôle du travail de pensée du psychanalyste en séance : de son interlocution interne. Seul ce travail peut permettre aux patients dit « limites » de transformer le sceau de la disparition qui emprisonne leur psychisme en une absence tolérable.

« Aux commencements était Freud » : dans ce credo légué par le fondateur de la psychanalyse à tous ses successeurs se trouve une injonction à hériter, mais encore faut-il se libérer des effets potentiellement inhibants de cet héritage. J.-F. Chiantaretto reprend dans la première partie du livre son analyse du corpus freudien comme mise en acte d’un fantasme d’auto-engendrement. Dans l’approche de la scène originaire proposée par  L’homme aux loups, Freud est gêné par…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.