Égalité des chances et assignation à résilience
Dossier

Égalité des chances et assignation à résilience

« Il nous faut forger un art de vivre par temps de catastrophe, pour naître une seconde fois et lutter ensuite, à visage découvert contre l’instinct de mort à l’œuvre dans notre histoire » 1. Les dessous du néolibéralisme se révèlent à la « faveur » de la pandémie, qui a fait voler en éclats le vernis cosmétique publicitaire qui les masquait et nous a si longtemps leurrés : « just do it », le célèbre slogan d’une « grande » entreprise qui voulait vanter la réussite à la portée de tous, aurait été inspiré (selon la légende) de la dernière phrase prononcée par Gary Gilmore, un meurtrier avant son exécution (« let’s do it »), « think different » ; « imagine the possibilities » de ses concurrents sont du même tonneau Méthode Coué couvrant un conditionnement. Tels les dessous de la mer protectrice (Mare Nostrum) quand elle se retire montrant… bateaux échoués, naufragés, disparus et rescapés, et monstres marins… tels des parents défaits par la dépression laissant voir à leurs enfants… leur détresse, désespoir ou pire leur indifférence. Rappelons que le mot Apocalypse a la même racine que les mots révélation et dévoilement. Seul un politique quelque peu publiciste, fabricant d’image et vendeur de rêves, peut encore vouloir imposer comme communication gouvernementale le slogan de « l’égalité des chances », d’égalité et de justice pour tous dans l’accès aux études, aux soins, au logement, ou en matière de justice équitable. Tant pour bon nombre, il aura fallu en ces temps incertains, apprendre tout seul à nager, voire à respirer sous l’eau.Phrase creuse et crime pour la sémantique, puisqu’il ne peut y avoir stricto-sensu d’égalité des chances, tant ces deux mots égalité et chance sont par définition opposés et supposent surtout que privilèges et handicaps sociaux se neutraliseraient. Slogan-asymptote…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
5 articles
Crise sanitaire, crise psychique