Entretien avec Elisabeth Roudinesco
Entretien

Entretien avec Elisabeth Roudinesco

Elisabeth Roudinesco vient de faire paraître « Soi-même comme un Roi. Essai sur les dérives identitaires » aux Editions du Seuil.

Dans son ouvrage lucide, courageux et documenté, elle s’interroge sur le déboulonnage des statues au nom de la lutte contre le racisme, sur la violence avec laquelle la détestation des hommes s’affiche au cœur des combats féministes. Que s’est-il passé pour que les engagements émancipateurs d’autrefois, les luttes anticoloniales et féministes notamment, aboutissent à un tel repli sur soi ?

Reprenant les travaux princeps de Sartre, Beauvoir, Lacan, Césaire, Saïd, Fanon, Foucault, Deleuze et Derrida, elle démontre comment la réinterprétation de leurs œuvres structurantes pour la pensée décolonisatrice et les avancées de la démocratie a pu conduire à la montée en puissance d’un phénomène d’assignation identitaire, entraînant dans son sillage la société toute entière. Cela aboutit à conforter les idéaux d’un nouveau conformisme dont on retrouve la trace aussi bien chez certains adeptes du transgenrisme queer que du côté des Indigènes de la République et les mouvements en quête d’une politique « racisée ».

De l’autre côté de l’échiquier politique, la notion d’identité nationale renaît chez les polémistes d’extrême droite, prophètes du « grand remplacement » de l’identité blanche, masculine, virile, colonialiste et occidentale, par une altérité haïe : le migrant, le musulman, mai 68, … Les identités s’entrechoquent, mais les différences qui faisaient la richesse des rencontres entre les citoyens du monde sont fétichisées et suivent des destins aussi atomisés que divergents, aidant ainsi à la déconstruction de la catégorie de l’universel. Non plus soi-même comme un autre comme l’avait promu Ricœur, mais « soi-même comme un roi » comme nous le propose Elisabeth Roudinesco.

Pierre Delion : Pouvez-vous pour nos lecteurs…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.