Erotisme anal et inscriptions précoces de la bisexualité
article

Erotisme anal et inscriptions précoces de la bisexualité

À 5 ans, Nael est aux prises avec une pulsionnalité débordante et non canalisée, particulièrement en ce qui concerne les entrées et sorties du corps. Son jeu préféré, qui scande le début de chaque séance, c’est « la bataille des animaux ». Tigrou le tout-puissant, l’invincible, se livre à un combat féroce avec tous les animaux de la boîte dont aucun n’est épargné de la mort assurée. Dès que les combats qui se déroulent sur le plan de l’oralité dévoratrice dégénèrent en analité destructrice, Nael devient incontrôlable, l’excitation est à son comble, les animaux vaincus atterrissent de plus en plus loin dans la pièce. Ça déborde et ça se traduit corporellement par une activité anale. Depuis peu, quand l’excitation est trop forte, il stoppe de lui-même et dit qu’on va faire un autre jeu : « on arrête », « on range ». La disparition visuelle des animaux dans leur boîte semble éloigner l’excitation. Auparavant il lui était impossible de ranger quoi que ce soit, les choses restaient très éparpillées, Nael passant de l’une à l’autre au gré des débordements.

Découverte de l’attente dans le transfert, inscription du masculin et des fonctions du regard

Cette maîtrise toute-puissante s’est transformée lorsqu’il m’a demandé de choisir pour lui les adversaires de Tigrou, et de lui faire la surprise (il ferme alors les yeux et se cache le visage pour ne pas voir). C’est devenu une partie importante du jeu, où non seulement Nael peut attendre mais il prend un vif plaisir à découvrir l’animal que j’ai choisi, à le deviner lorsque je ne fais dépasser de la caisse qu’une patte ou un bout de queue, de corne, d’oreille ou de museau. La jubilation de Nael est au rendez-vous, et en parallèle les débordements ont…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.