Le déficit d’attention avec hyperkinésie chez l’enfant : approche neuropédiatrique
Dossier

Le déficit d’attention avec hyperkinésie chez l’enfant : approche neuropédiatrique

Le concept de Trouble Hyperkinétique avec Déficit de l’Attention chez l’enfant continue d’être au centre d’une polémique depuis de nombreuses années. L’hyperactivité motrice associée à l’impulsivité et à un déficit attentionnel est définie dans le DSM-IV comme un syndrome individualisé. D’autres auteurs considèrent que l’hyperactivité motrice est une notion mal définie et qu’elle ne peut être retenue comme une entité syndromique, mais uniquement comme symptôme révélateur d’un trouble psychopathologique sous-jacent. On retrouvera souvent comme synonymes de ce symptôme dans la littérature, le terme d’instabilité psychomotrice, d’enfants caractériels, d’instabilité psychoaffective. Le trouble du comportement est dans ce cas considéré comme un signal symptôme réactionnel à un processus psychopathologique.

L’ambiguïté de la situation actuelle, souvent vécue comme passionnelle entre d’une part, les défenseurs d’une entité syndromique spécifique (déficit de l’attention avec hyperactivité motrice tel que défini dans le DSM IV) ayant une base neurobiologique et d’autre part, les défenseurs d’une origine psychogénique, a abouti en France à une dichotomie dans la prise à charge des enfants, tout psychologique versus tout pharmacologique, qui nuit à l’enfant présentant une telle symptomatologie.

Eléments du diagnostic

Le diagnostic de THADA est habituellement facile. Plus difficile est de préciser son étiologie : symptomatique d’un processus pathogène sous-jacent ou idiopathique. En effet, le syndrome hyperkinétique avec déficit de l’attention peut être réactionnel à un environnement ou à une situation pathologique ou être la traduction d’un processus psychopathologique propre à l’enfant. Il peut aussi s’intégrer dans un trouble du neurodéveloppement plus global soit psychogénique, soit d’origine neurologique (ex : déficience intellectuelle). L’instabilité psychomotrice est la manifestation la plus classique qui amène l’enfant à être vu en consultation. Associée ou non à un déficit de l’attention, elle est responsable de troubles…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
9 articles
L'enfant instable