L’hyperactivité infantile et les épreuves projectives : une proposition méthodologique
Dossier

L’hyperactivité infantile et les épreuves projectives : une proposition méthodologique

La question de l’hyperactivité infantile, de son identification et de ses contours cliniques, est une question difficile tant l’interrogation sur la spécificité clinique de ce trouble de l’enfant interpelle également sa dimension sociologique, voire politique, particulièrement autour de la question du choix des stratégies de soin à mettre en œuvre alors même que cette pathologie – ou tout au moins sa désignation – se trouve au premier plan des questions contemporaines adressées à la psychopathologie de l’enfant.

Hyperactivité infantile et pathologie de la symbolisation

Des travaux actuels sur l’hyperactivité infantile, je retiendrai particulièrement l’hypothèse selon laquelle le symptôme hyperactif chez l’enfant serait le témoin d’une pathologie de la symbolisation, qui constituerait le versant intrapsychique de ce que d’autres auteurs (J. Ménéchal, 2000) nomment, dans un accent mis sur la dimension intersubjective du trouble, “pathologie du lien”, et dont on pourrait comprendre les ressorts, selon deux axes conjoints :

  • celui d’une impossible élaboration pulsionnelle de la motricité dans la relation d’objet, suivant en cela les propositions de P. Marty et M. Fain (1955),
  • celui d’un avatar dans l’instauration de la capacité à être seul en présence de l’objet (D.-W. Winnicott, 1958), marqué par la trace de l’empiétement de l’objet (R. Roussillon), et entraînant un avatar dans l’établissement des autoérotismes au profit du déploiement de procédés de type auto-calmant.

Dans ce contexte, le recours aux méthodes projectives, dans une perspective psychodynamique, contient une dimension d’ambiguïté intéressante comme support à une pratique diagnostique en mesure d’inaugurer une pratique thérapeutique. En effet, le recours à l’épreuve projective intervient tout à la fois au travers de la mobilisation d’un matériel, pris dans sa concrétude et engageant un schème moteur dans…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
9 articles
L'enfant instable