Grandir, c’est croire

Grandir, c’est croire

Julia KristevaMarie-Rose Moro

Editions Bayard, 2020

Bloc-notes

Grandir, c’est croire

Comment appréhender le besoin de croire des adolescents? Dans la droite ligne du séminaire qu'elles animent depuis 2012 à la Maison de Solenn (Maison des Adolescents de l'Hôpital Cochin), Marie-Rose Moro et Julia Kristeva croisent leurs regards dans un essai percutant qui part d'un constat commun : le retour des croyances dans une société en crise de valeurs. Leur réflexion se tisse étape par étape en empruntant les chemins balisés de la littérature et de l'Histoire, ceux plus tortueux de la clinique et de l'actualité, avec en guise de langue commune la psychanalyse. Elles s'appuient sur les dynamiques en cours à l'adolescence : la quête d'idéal de l'adolescent, son impression d'étrangeté à soi-même, sa nécessité de trouver une théorie de la vie et de se réaliser en se confrontant à ce qui lui est transmis par ses parents et la société. Ces ingrédients, qui agitent la rencontre entre l'adolescent et l'éducateur ou le thérapeute (notamment lors des prises en charge des jeunes en situation de radicalisation réalisées par l'équipe dirigée par Marie-Rose Moro), entrent en résonnance avec la prise en compte par les professionnels de leur prope contre-transfert.

Entre le « pessimisme énergique » de J. Kristeva et l'optimisme raisonné de M.-R. Moro, plusieurs lignes de crêtes apparaissent tout au long de leurs échanges.
Tout d'abord, la question de l'engagement : un terme noble que  J. Kristeva juge indigne des jeunes qui se radicalisent, alors que M.-R. Moro inscrit dans cet engagement une intensité, un mouvement destructeur, une dynamique faite de déliaison et de rupture. Ensuite, la texture de l'engagement des jeunes : J. Kristeva observe que les jeunes se désintéressent de la politique, qu'ils recherchent un engagement concret. L'écologie et l'humanitaire, le féminisme et le droit des minorités sont pourtant des engagements politiques…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.