La dépression périnatale

La dépression périnatale

Maire-Aimée Hays

Editions Eres, 2017

Bloc-notes

La dépression périnatale

La réflexion clinique et théorique de M.-A. Hays a pris naissance il y a plusieurs années dans une recherche en maternité et à domicile, conduite par S. Lebovici et relayée par R. Roussillon qui écrit dans la préface : « Même si les travaux de D. Winnicott ont commencé à frayer des voies nouvelles dans la connaissance des bébés, l’apport de la psychologie du développement a néanmoins été décisif dans les progrès faits par les cliniciens dans la compréhension du monde du bébé et de la fonction de l’environnement maternel ». M.-A. Hays nous transmet dans cet ouvrage sa connaissance des travaux disponibles sur le monde du bébé et sa rencontre avec l’environnement primaire. Elle s’appuie sur la théorie des interactions précoces afin de nous faire saisir de quelle façon ce qui se passe dans la relation intersubjective a des répercussions sur la souffrance intrapsychique de chacun des sujets.  

Ce tissage des références permet à M.-A. Hays de construire pas à pas une réflexion autour de la psychopathologie du lien mère-bébé, dont la dépression périnatale est un paradigme clinique. La dépression précoce du post-partum concerne 20% des mères ; différente du post-partum blues et de la décompensation psychotique, elle s’installe dans les semaines suivant la naissance, avec un pic 2 à 3 mois plus tard.  Voici l’hypothèse qui sous-tend le travail clinique préventif de M.-A. Hays : « Les difficultés de contact avec le bébé font le lit de la dépression précoce du post-partum : la mère se sent incapable d’établir un lien émotionnel avec le bébé ou encore, elle se sent incapable de donner des soins qui sont indissociablement physiques et psychiques à cet âge de la vie. La dépression précoce du post-partum serait donc un trouble de tissage…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.