Un cerveau pensant : entre plasticité et stabilité

Un cerveau pensant : entre plasticité et stabilité

Jean-Pierre LebrunMarc Crommenlinck

Editions Eres, 2017

Bloc-notes

Un cerveau pensant : entre plasticité et stabilité

Après les ouvertures de Edelmann (Biologie de la conscience) et de Kandel (A la recherche de la mémoire), nous avons lu François Ansermet et Pierre Magistretti qui nous ont puissamment aidés à réfléchir sur les articulations entre neurosciences et psychanalyse avec leurs ouvrages écrits à deux mains. Nous ne pouvons que les remercier d’avoir ainsi permis de quitter le seul terrain de la polémique s térile entre ces deux disciplines pour nous proposer les pistes d’une nouvelle épistémologie, centrée principalement autour de la trace et du signifiant. Marc Crommelinck et Jean Pierre Lebrun, dans ce dialogue roboratif, viennent prendre la suite de ces recherches fondamentales pour notre pensée de l’humain d’aujourd’hui et de demain. Marc Crommelinck est neuro-physiologiste et psychologue de formation, Professeur Emerite à l’Université de Louvain, et il nous rappelle comment le développement des neurosciences peut coïncider avec la fin d’un dualisme cartésien déjà décrié par Damasio en son temps. Il nous propose dès lors de la remplacer, avec l’aide de Spinoza, par un monisme matérialiste, mais avec un pluralisme des approches. Cette idée permet de se dégager des impasses dans lesquelles Changeux nous avait entraînées avec sa fameuse déclaration :« l’homme n’a dès lors plus rien à faire de l’esprit, il lui suffit d’être un homme neuronal ». Pour articuler monisme ontologique et pluralisme épistémologique, il fait appel au concept d’émergence. Pour lui, cette notion « se réfère à l’existence, dans le monde tel qu’il se manifeste, d’ensembles de propriétés attribuées à des formes d’organisation se complexifiant dans le temps. On ne peut que constater la présence d’une hiérarchie d’entités, depuis les particules élémentaires jusqu’aux atomes, aux molécules, aux organisations moléculaires complexes des cellules vivantes, aux organismes vivants, aux humains pensants et parlants, aux sociétés… ». Mais l’émergence ne prend toute sa mesure que…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.