« Psychanalyse vivante »
Entretien

« Psychanalyse vivante »

À l’occasion des deux dernières publications de la collection Psychanalyse vivante des Éditions In Press, Amitié et amour : passages et Le Rêve. Un territoire à explorer, Carnet Psy s’entretient avec Anne Brun et Sylvain Missonnier à propos des origines de cette collection et des thèmes qu’elle propose.

Carnet Psy : Comment cette collection Psychanalyse vivante est née ?

Sylvain Missonnier : En 2017, après la publication des Cahiers de l’Herne (2015) dédié à Freud, Roger Perron et moi-même avons décidé de fonder la collection « Psychanalyse vivante » chez In Press avec deux publications par an.

Cette collection souhaite explorer les relations entre transformations sociales et psychanalyse. En quoi la psychanalyse, en débat avec les autres sciences humaines, peut-elle éclairer ces changements contemporains et démontrer ainsi qu’elle est bien vivante ?

Dans cet esprit, de nombreuses thématiques ont été traitées : Transgressions (Chagnon, dir., 2014), Qu’est-ce que la Sexualité devenue ? (Schaeffer, dir., 2019), Penser : Plaisir de vivre, souffrance à vivre (Perron, dir., 2020), Violence(s). La passion de détruire (Marty, dir., 2020).

En 2021, Roger Perron est décédé.

Grâce au soutien de l’éditrice France Perrot (In Press), j’ai décidé de poursuivre l’aventure éditoriale et de codiriger la revue avec Anne Brun pour donner suite à l’héritage de Roger Perron. Les deux derniers numéros avec cette nouvelle direction sont récemment parus : Le Rêve. Un territoire à explorer (2023) que j’ai coordonné et Amitié et amour : passages, sous la direction d’Anne Brun (2023).

Pourquoi avoir choisi cette thématique : De l’amour à l’amitié ?

Anne Brun : C’est Roger Perron qui se trouve…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules