Psychothérapie psychanalytique corporelle et psychose
article

Psychothérapie psychanalytique corporelle et psychose

À l’origine c’est le corps qui est organisateur de la psyché. Chez les patients psychotiques dont l’appareil psychique est inabouti, c’est essentiellement par le corps et dans une relation médiatisée par le corps qu’un travail thérapeutique peut s’engager. Certains patients psychotiques peuvent bénéficier de la Psychothérapie Psychanalytique Corporelle (PPC) dont nous devons la théorisation la plus aboutie à Monique Dechaud-Ferbus1. J’en reprends des éléments dans ce texte.

Chez ces patients, le langage ne joue pas le rôle de médiateur. Ils fonctionnent en processus primaire qui privilégie la décharge immédiate de l’excitation. Chez le nourrisson, le dosage des excitations internes et externes se fait grâce au pare-excitation maternel qui les régule entre excès et manque. La mère va leur donner sens et forme. L’excitation physiologique, s’accrochant à l’objet primaire qui traduit en langage, se psychise. Ainsi l’objet primaire chargé d’inhiber l’excitation en fournissant la satisfaction et l’apaisement joue un rôle de pareexcitation pour la construction de l’appareil psychique de l’enfant et l’élaboration du pare-excitation de ce dernier. C’est la qualification de la sensation qui transforme celle-ci en perception.

En Psychothérapie Psychanalytique Corporelle, la mise en sens dans le travail commun de l’analyste et du patient permet de qualifier la sensation éprouvée qui trouvera alors son statut de perception. C’est notamment par cette mise en sens que pourra advenir la transformation de la décharge à la liaison, c’est-à-dire le passage du processus primaire en processus secondaire (liaison psychique entre la chose et la pensée) et que sera rendu possible l’accès à la symbolisation. Chez ces patients, le dispositif de la Psychothérapie Psychanalytique Corporelle utilisant la médiation corporelle avec la perception de l’objet (thérapeute en personne) va permettre une reprise des conditions de l’environnement initial.

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.