Sait-on jouer avec l’instabilité ?
Dossier

Sait-on jouer avec l’instabilité ?

Nous allons évoquer ici un aspect d’une recherche entreprise dans notre service sur la prise en charge des enfants instables : la difficulté, pour des psychothérapeutes, de réfléchir et de travailler avec plusieurs modèles de compréhension. Bien que les concepts psychanalytiques constituent notre principal outil de travail, cette recherche s’est effectuée sans a priori, sans idéologie préconçue. En « suivant » la clinique de l’enfant et de sa famille, il nous est alors apparu nécessaire de distinguer trois sortes d’instabilité.

L’instabilité symptôme

Elle concerne des sujets pour lesquels l’instabilité n’est qu’un signe parmi d’autres d’une difficulté psychique aisément repérable : enfant psychotique, ou pris dans une problématique hystérique souvent dans un contexte de sollicitation virile ou de séduction de la part de ses parents, enfant ne rencontrant aucune limite éducative et donc aucune expérience de contenance pulsionnelle, enfant présentant une atteinte neurologique avérée (syndrome de l’X fragile), etc.

L’instabilité entité

Elle concerne des enfants pour lesquels l’instabilité est la principale manifestation à l’origine de la demande de soins. Ainsi dans un premier temps de cette recherche, sur soixante situations, nous avons retrouvé dans cinquante- quatre d’entre elles des interactions profondément défectueuses pendant la première année de la vie du sujet, qui étaient de plusieurs sortes. Ces enfants avaient pu subir des interactions précoces violentes, incohérentes, carencées, ayant nécessité un placement ; ou ils avaient vécu une discontinuité des relations soit du fait d’un séjour en pouponnière de qualité moyenne, soit du fait d’une succession importante de personnes assurant leur garde ; ou ils avaient été confrontés à une dépression maternelle profonde pendant la première année de leur vie ; ou ils avaient été,…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
9 articles
L'enfant instable