De la place de la théorisation dans le travail clinique psychanalytique en institution (CEJK)
article

De la place de la théorisation dans le travail clinique psychanalytique en institution (CEJK)

Cette problématique de la place de la théorisation dans notre pratique clinique psychanalytique en institution s’engagerait selon plusieurs perspectives : une première réflexion nécessite de prendre en considération les caractéristiques propres de l’institution, en l’occurrence le Centre Évelyne et Jean Kestemberg, le CEJK. De quelle manière l’institution dans laquelle nous exerçons, joue-t-elle un rôle dans notre exercice du travail psychanalytique ? En second, la pensée conceptuelle, celle du corpus théorique psychanalytique de chaque analyste, surgirait-elle d’emblée lors de la rencontre avec un patient reçu dans le cadre institutionnel, dès le premier entretien ou bien au cours de la cure ? Serait-elle une sorte de boussole, consciemment ou inconsciemment, un outil à usage transitoire ou non ?

Le Centre Évelyne et Jean Kestemberg (CEJK)

À propos de l’influence du cadre institutionnel, celui du CEJK, revenons sur mon parcours personnel. J’ai eu la chance, jeune étudiante en psychiatrie à La Pitié Salpétrière et en formation à la Société Psychanalytique de Paris de bénéficier de l’enseignement de professeurs tels que Serge Lebovici, Michel Soulé ou René Diatkine, psychanalystes d’enfants mais également orientés vers la prise en charge psychanalytique des patients psychotiques. L’aventure unique du CEJK, soutenue par les pionniers de la psychanalyse en milieu hospitalier, ne pouvait que passionner plusieurs générations de jeunes psychiatres à leurs contacts. Le CEJK, fondé en 1974, se donne dès sa création une vocation spécifique, psychothérapeutique psychanalytique exclusivement, et destiné aux patients psychotiques adultes.

Ses fondateurs, Jean Kestemberg, René Angelergues, Philippe Paumelle, et leurs successeurs à la direction du CEJK : Evelyne Kestemberg, Jean Gillibert, Alain Gibeault et actuellement Vassilis Kapsambelis, conserverons fidèlement ses orientations initiales. Le CEJK deviendra une enclave du secteur psychiatrique du 13e arrondissement de Paris. Certains principes du…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.