Freud, consultant et psychanalyste
article

Freud, consultant et psychanalyste

Si on s’appuie sur quatre des principales biographies de Freud, soit celles de Jones (1955-1957), d’Ellenberger (1970), de Gay (1991) ou de Rodrigué (2000), on trouve très peu de traces de l’activité de consultant dans la pratique de S. Freud. Par exemple, P. Gay (1991) ne distingue pas les consultations des séances d’analyse lorsqu’il décrit une journée de travail de Freud. Récemment, un court article introductif (Bouhsira, Janin-Oudinot, 2013) à un ouvrage consacré à la consultation psychanalytique ouvrait son propos par « une mise en perspective historique » (Ibid., p. 7). Après avoir rappelé l’activité clinique de Freud en tant que neurologue puis en tant qu’hypnothérapeute, il est clairement indiqué que l’apparition de la cure par la parole, à l’orée du vingtième siècle, dégage la consultation psychanalytique de la consultation médicale ; ainsi n’est-il « plus question de toucher ni de suggérer » (ibid.).

Cette conception classiquement linéaire semble pourtant davantage relever d’un héritage concernant la transmission d’un mythe psychanalytique fondateur - le parcours d’un héros comme l’illustre parfois la première biographie d’E. Jones (op. cit.) - que de la prise en compte de réalités plus complexes et parfois prosaïques concernant la pratique de Freud. La découverte de la correspondance entre Freud et Federn (Houssier et al, 2015, 2017), qui fut à la fois son bras droit sur le plan institutionnel à Vienne et la personne de confiance à laquelle il adressait des patients, offre un nouvel éclairage. Freud propose voire impose des orientations thérapeutiques à partir de son travail de consultant-psychanalyste qui donnent une toute autre représentation que celle que nous avons intériorisée au fil de nos formations respectives.

Comme l’indique l’article documenté de C. Tögel (2009), sa pratique débute à Vienne le 25 avril 1886, à son retour…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.