Insupportables limites du vieillissement : défaillances des interdits et tourments narcissiques
Dossier

Insupportables limites du vieillissement : défaillances des interdits et tourments narcissiques

« Renoncer, toujours renoncer, voilà la chanson monotone qui toujours à l’oreille sonne. (…) Elle me redit, la voix importune, que mon immense bien n’est pas entier. Car ce bosquet dont je ne suis pas maître est plus pour moi que le vaste univers »
Goethe J.-W., Faust, 1808-1832, p. 74 & 463.

 

« Oh vous savez, ce n’est plus de mon âge »… La parole qui se veut potentiellement dire le renoncement, le constat paisible des limites, la sagesse qui permettrait de se contenter de tout et de peu, pleinement et seulement habité par le consentement à la finitude, avoue plutôt, voire confesse, ce qui, de normes internes et externes, continue toujours de dire ce qui serait bien et ce qui serait mal, ce qui serait convenable, permis, et ce qui serait, au contraire, l’occasion de réprimande et de sanction. « Ce n’est pas de ton âge »… « Ce n’est plus de ton âge »… « Ce n’est plus de mon âge »… Il y aurait donc des âges où ça ne serait pas possible, pas accessible, où on ne peut pas, pas encore, où on ne pourrait plus, où la chose désirée est réservée à d’autres qui en jouissent et laissent sur le bas-côté.

En des strates bigarrées et entrelacées, de longue date mobilisées, reprises et recomposées dans de multiples après-coups, il n’est pas rare d’être ainsi témoin d’états intenses de culpabilité liée à des actes ou des fantasmes mobilisant sexualité et agressivité, amour et haine chez des femmes et des hommes avancés en âge qui demeuraient tourmentés par des interdits implacables, contrariant, éradiquant parfois, toute possibilité de plaisir et de légèreté. L’enfant œdipien en chacun veut continuer de croire que tout demeure possible et que la conquête de l’objet d’amour,…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
8 articles
Les interdits : pour quoi faire ?