Introduction
Dossier

Introduction

Existe-t-il une séparation entre le corps et l’esprit ?
Et si oui lequel est-il préférable d’avoir ?…
(Woody Allen, Pour en finir une bonne fois pour toute avec la culture, Paris, Seuil, 2009).

 

Descartes est dans l’erreur a affirmé Damasio, Spinoza a raison1 ! Le dualisme corps/esprit et le spiritualisme ne pourraient plus tenir devant les progrès des sciences de l’esprit et du cerveau. Certes, pourtant le dualisme a parfois la vie dure, dans certains regards du clinicien et certaines de ses représentations jusqu’aux plus personnelles parfois, dans ses théorisations… Ces sédiments ne sont peut-être pas sans rapport avec ce que ce thème du corps peut susciter : mélange d’attente curieuse et pointe de lassitude, comme si tout avait été dit, ou presque… Reste le plus important, l’adolescence saisit le corps marqué par les transformations que précipite la puberté, et chemine dans sa chair. Husserl puis Merleau-Ponty2 soulignaient par « chair » la fonction de contact et de relation du corps, contact avec les autres corps et contact avec soi-même, matière de l’hétéronomie qui pose que l’existence et l’identité d’un être humain dépendent fondamentalement d’autrui. Les théories de l’attachement, les modèles développementaux des interactions précoces ont, depuis, ancré ce postulat dans le champ scientifique de la psychologie. Rencontrer un adolescent c’est d’abord rencontrer un corps, une chair à la fois champ d’expression et champ d’expérience. Le corps est-il trop présent, trop envahissant durant ce passage développemental de l’adolescence qui peut bousculer l’adulte, le provoquer ? Ou ne faut-il pas considérer cette primauté du corps dans le développement humain, ou plutôt des corps comme nous le rappelle Dejours3, corps biologique mais aussi corps érotique émergeant d’une subversion libidinale par laquelle l’être humain s’émancipe des contraintes physiologiques, conquérant ainsi une des libertés les plus essentielles ? C’est dans le lien…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
9 articles
Corps et adolescence