La première fois
Dossier

La première fois

Eve, 16 ans, vient me voir parce qu’elle n’a plus du tout confiance en elle. Elle ne sait pas pourquoi. Elle a perdu confiance en elle l’an dernier, alors qu’elle était en seconde. Elle se posait énormément de questions, elle ne pouvait plus travailler. Dès la première séance, je suis frappée par sa voix, une voix légèrement altérée par l’angoisse, mais qui semble portée par un souffle court et ininterrompu. Eve parle sans arrêt, dans un flux continu mais légèrement diffluent, et je me perds par moments dans les méandres de sa logorrhée sans parvenir pourtant à l’interrompre. Au bout d’un mois de psychothérapie, alors qu’elle vient de parler d’un moment où elle s’est sentie totalement seule et angoissée à Paris pendant que ses parents étaient partis en vacances, ce récit : « Quand j’étais en troisième, j’ai eu une histoire avec un garçon, Eliott. J’étais folle amoureuse de lui. Pendant un mois, j’étais dans une bulle avec lui. Plus rien d’autre ne comptait. Je lui faisais confiance. Et puis ça s’est arrêté brutalement. J’ai eu peur. Je me sentais dégoûtée. J’avais besoin de réfléchir, mais j’ai rompu tout de suite parce que je ne voulais pas qu’il me quitte. Depuis, je n’ai plus confiance dans les garçons .... ». Rares sont les adolescentes qui parlent de leur premier rapport sexuel. La dissymétrie entre l’adolescent et son analyste, venant se calquer sur celle qui existe entre lui et son parent, interdit ou complexifie singulièrement l’abord de la sexualité, pris entre le danger de la complicité séductrice, et celui, non moins terrifiant, d’un regard surmoïque écrasant. Pour Eve, la « première fois » se cache donc, comme je le comprendrai plus tard, dans l’ellipse pudique qui sépare le temps de la « bulle » avec Eliott de celui de la rupture.

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
15 articles
Sexe, sexuel, sexualités