L’antique terre natale : nostalgie, inquiétante étrangeté et fusion/séparation
Dossier

L’antique terre natale : nostalgie, inquiétante étrangeté et fusion/séparation

« Si vous deviez mourir maintenant et être conçu à nouveau cette nuit, dans quelle femme choisiriez-vous de passer les neuf premiers mois de votre prochaine vie ? »

Avec cette demande, Ronald David Laing (1977), donne une version radicale et générique du fantasme originaire de retour dans le ventre maternel. On y entend une multitude de possibles dans une grande tension paradoxale qui caractérise le ressenti ambivalent de cette question, à mi-chemin entre attraction et répulsion :

- a priori, il s’agit d’une interrogation d’un adulte qui connaît la finitude humaine et les règles biologiques de la procréation… mais on ne sait décidément pas si l’interlocuteur va répondre :

« Bien sûr, ma mère, on ne change pas une équipe qui gagne ! »,

ou « Une telle, qui comme je le constate aujourd’hui, serait la plus aimante des mères »,

ou encore : « oh écoutez, je ne sais vraiment pas et je vais réfléchir »

et, enfin : « je n’ai pas de temps à perdre avec une devinette pareille ! ».

Entre nostalgie monopolistique de la maison-mère, possibles conquêtes exotiques de nouveaux habitats et évitement phobique, la libido s’exprime en tout cas entre interdit et transgression de l’inceste.

- mais on entend aussi dans le questionnement de cette citation la pertinente incongruité de l’infantile qui ose poser la question telle quelle en échappant furtivement au refoulement et à la pression du surmoi :

d’abord, avec l’affirmation explicite que ce fantasme n’est pas celui du retour dans le « sein maternel » externe et aérien, mais bien celui « du ventre…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
12 articles
Les séparations