Le discours intérieur
article

Le discours intérieur

Le thème de la première fois m’a donné envie d’examiner ce qui se passe dans ma psyché d’analyste, lorsque je reçois en consultation un adolescent et sa famille pour la première fois. Mise en situation d’entendre cette foule que représente la famille, quelles sont les pensées qui me traversent et qui me conduisent à me construire une représentation des conflits psychiques d’un adolescent. Ce qui se passe dans un premier entretien de ce type me semble, pour ce qui est du fonctionnement de l’analyste, de même nature que ce qui se passe avec un individu qui vient demander une analyse.

Au cours de ce premier rendez-vous, l’analyste est à l’écoute de ce qu’il ressent. Ce qu’il éprouve en présence de ce patient témoigne de la manière dont sa psyché se laisse mobiliser, de comment elle est affectée au contact de cette autre psyché. Ces éprouvés, ces ressentis sont les signes qui se laissent saisir par la conscience des processus inconscients mobilisés chez l’analyste. C’est à l’écoute de ses propres associations puis de ses propres constructions, à l’écoute de son propre discours intérieur, qu’il pourra mesurer son engagement dans l’évènementialité psychique du patient, sa propre mobilité psychique ainsi que sa disponibilité à se laisser affecter par ces constructions.

Le discours du patient s’adresse en séance aux objets partiels que représente pour lui l’analyste. Il provoque chez l’analyste l’émergence de pensées, de fantasmatisations qui paraissent parfois sans rapport avec ce qui se laisse manifestement entendre dans l’entretien. C’est à partir de ces pensées, de ce discours intérieur dont il est le lieu, que se fait jour chez l’analyste une représentation des conflits à l’œuvre dans les différentes instances psychiques du patient. Freud définit le travail analytique comme…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.