Les théories internes du psychanalyste : entrave ou facilitation du processus ?
article

Les théories internes du psychanalyste : entrave ou facilitation du processus ?

Introduction

Je reçois un jeune homme M. L. au centre Smirnoff pour un premier entretien. Je me surprends à penser, alors que la fin du temps imparti s’annonce, que le restaurant Smirnoff va bientôt fermer. Avec la question qui se pose de prévenir mon patient qu’il nous reste quelques minutes. Se présente à moi également le souvenir d’une scène de psychodrame menée par François Pelletier au thème très proche.

Le restaurant, métaphore utilisée par Antonino Ferro pour rendre compte du travail du psychanalyste : « Non seulement dans la partie restaurant avec nos patients mais aussi dans la partie cuisine avec nos instruments, nos ingrédients, nos ustensiles, qui ont chacun leur histoire. Nous pouvons même nous aventurer plus avant dans des zones encore plus privées que sont les greniers et les souterrains de la vie et de l’histoire de l’analyste qui forcément ne cessent de co-déterminer le champ » (Ferro, 2003, p 144). Il est vrai que l’analyste n’est pas à l’abri de ses tâches aveugles, pour reprendre un terme cher à Florence Guignard (2002). Instruments, ustensiles, ingrédients, Freud évoquait déjà la sorcière métapsychologique, « sorcière à la cuisine avec son chaudron » (Urtebey, 1985, p 1497). Comme nous le rappelle Roger Perron (2010), la théorie est un système organisé d’hypothèses supposant l’usage de concepts.

Trois composantes peuvent être distinguées sous le terme générique de théorie : les théories explicites étymologiquement déployées (publiques), les théories implicites (privées) et les relations qui peuvent exister entre elles, comme par exemple l’usage implicite d’une théorie explicite.

Les théories explicites

Très brièvement nous pouvons dire que les théories explicites sont formées par l’ensemble des grands modèles théoriques…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.