L’impact des situations de violence chez les éducateurs en Maison d’Enfants à Caractère Social : une souffrance indicible
Recherche

L’impact des situations de violence chez les éducateurs en Maison d’Enfants à Caractère Social : une souffrance indicible

Introduction

Confrontés à un état récurrent de plaintes d’éducateurs, à des plaintes insolubles, incessantes, à de multiples arrêts maladies nous, directeur d’une MECS et psychologue clinicienne avons conduit un travail de recherche afin d’interroger le vécu émotionnel des éducateurs et ses impasses dans le travail d’accompagnement des adolescents accueillis.

Que vivent ces professionnels dans la relation à ces adolescents qui les conduisent à des ratages relationnels répétés, à la mise en place de défenses drastiques allant de la réitération de scènes de violence jusqu’à une désertion de la vie psychique des sujets qui leur sont confiés ?

Quels processus agissent pour maintenir un climat de bouillonnement incessant, d’insécurité et de désaccordage relationnel ?

Que pouvons-nous entendre pour apaiser, contenir et transformer la nature des échanges intersubjectifs qui se déploient sur la scène institutionnelle et qui figent les processus de pensée ?

1 – La MECS, un théâtre de violence banale

Vivre au quotidien avec des adolescents en souffrance conduit l’ensemble des professionnels de la MECS à un état d’intranquillité, à l’impossibilité d’une paix durable. Lorsque des situations de violence s’y déploient, des vécus d’incompréhension et d’angoisse fusent provoquant des effets collatéraux, qui irradient les différentes strates de l’institution en maintenant active une excitation quasi permanente ou la lourdeur d’une ambiance trop silencieuse.

La propagation d’un acte de violence, telle une onde de choc conduit à une impasse de traitement des affres de cette violence dans l’ici et maintenant et s’impose en : « un acte de contrainte douloureusement ressenti visant à agir sur quelqu’un ou le faire agir contre sa…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.