Les folies compulsives

Les folies compulsives

Vincent Estellon

Editions Dunod, 2016

Bloc-notes

Les folies compulsives

« C’est plus fort que moi ! » : ce cri du cœur ouvre la réflexion résolument contemporaine de Vincent Estellon sur les folies compulsives, ces singulières folies qui condamnent d’autant plus drastiquement le sujet à un « faire » que jamais la satisfaction n’est susceptible de venir en inter-rompre la démesure. La force de ce livre tient dans son objet même : interroger la compulsion, cet agir irrépressible, indépendamment de son ancrage nosographique traditionnel, que celui-ci penche du côté des TOC de la névrose obsessionnelle ou du côté des problématiques addictives propres aux états-limites. En isolant la compulsion des profils psychopathologiques auxquels elle est généralement associée, Vincent Estellon en renouvelle totalement l’approche au point de faire de l’agir compulsif l’un des troubles symptomatiques de notre post-modernité capitaliste avide d’immédiateté et de consommation.

Les questions liminaires de l’introduction ouvrent des possibles que le livre parcourt ensuite avec une détermination et une précision remarquables :
« Dans cette prise impliquant l’envahissement intrusif d’un territoire psycho-corporel, où est le sujet ? Où est l’objet ? Qui est l’envahisseur ? Qui est le résistant ? Où est l’enfant ? Où est l’adulte ? Peut-on entendre dans ce combat intérieur l’écho lointain d’une scène de ménage entre l’adulte et l’enfant ? ».

D’emblée, le conflit entre Œdipe et Narcisse, entre libido objectale et libido narcissique est posé : la part narcissique de la crise compulsive est ce qui rend son traitement analytique particulièrement épineux. D’emblée aussi, l’importance du corps est affirmée :  la compulsion s’empare du corps pour le pousser à l’action dans une quête toujours plus éperdue que l’auteur nomme avec justesse des « extases négatives ».

Enfin, la situation anthropologique fondamentale, celle qui met…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.