L’hystérie, entre séduction et dépression

L'hystérie : entre séduction et dépression

Mickael Benyamin

Editions Inpress, 2020

Bloc-notes

L’hystérie, entre séduction et dépression

Humoureusement dédié « A ma mère et tous ses substituts », le nouvel ouvrage de Mickaël Benyamin se penche sur l’hystérie pour dénouer avec énergie l’écheveau de ses méandres équivoques et troublants.

La force de ce livre tient dans son angle d’attaque : « Plus qu’une description de symptômes, il s’agit de montrer en quoi la relation fait symptôme dans l’hystérie ». Le programme est clair : il s’agit de livrer le combat courageux du chercheur contre la confusion dans laquelle l’hystérique plonge, tant son partenaire que son analyste. Pour percer à jour l’énigme de ce qui lui apparaît, dans ses formes les plus contemporaines, une névrose, un fonctionnement, mais surtout un « mode d’être au monde », l’auteur part de son contre-transfert. Prenant appui sur ce que l’hystérique fait vivre à l’autre, Mickaël Benyamin propose une conceptualisation fort originale de ce miroitement séducteur qui permet à l’hystérique de tromper indéfiniment la dépression par la séduction.

 La belle préface de Jacqueline Schaeffer nous avertit d’emblée : « c’est l’art de la fugue »,  « l’hystérique n’est jamais là où on l’attend » : « Telle une tubéreuse, l’hystérie distille son parfum envoûtant, mais gare à qui le respire de trop près, car il risque de s’empoisonner ». L’hystérie serait-elle vénéneuse ? Mais d’où lui vient cette si mauvaise réputation, celle qui, comme le souligne Jacqueline Schaeffer, peut faire de son « chatoiement libidinal » « une désignation péjorative du féminin » ? Parce que l’hystérie n’est plus ce qu’elle était, que ses formes évoluent, tout comme les formalisations qui en rendent compte, l’ouvrage reparcourt avec clarté et concision les théorisations singulières qui se sont efforcées de décrire et de circonscrire un style aussi inimitable que difficilement saisissable.

« L’hystérique réclame haut et fort l’amour de l’autre et le refuse dans le…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.