Psychanalyse, vie quotidienne

Psychanalyse, vie quotidienne

Jacques André

Editions Stock, 2015

Bloc-notes

Psychanalyse, vie quotidienne

Aux origines de l’ouvrage, ce questionnement : comment rendre compte d’une analyse, éventuellement témoigner de ses effets ? Car l’expérience analytique ne se laisse pas facilement appréhender : « au cœur de la difficulté, le fait que la situation analytique ne supporte pas de tiers » (Freud). Une scène à deux, rien qu’à deux, qui exclut tout spectateur, une scène inaccessible par nature…
Le lecteur de Psychanalyse, vie quotidienne a pourtant la nette impression de pénétrer l’intimité d’une séance, d’assister, sinon à son déroulé, à des instants déterminants ou simplement d’en recueillir des bribes, avec la jubilation de celui qui observe par le petit trou de la serrure. La forme de l’ouvrage, constitué de petits textes courts, permet en effet de saisir instantanément quelque chose de la vie de l’analyse : un aphorisme qui résume l’essentiel, un souvenir (ré)actualisé, ou encore un événement psychique qui surgit enfin, alors qu’il était jusque là, et depuis fort longtemps, tapi dans la nuit de l’inconscient. Un catalogue de la Redoute, une moustache, un tableau, une carte postale, la sonnerie d’un téléphone : autant de petits éléments du quotidien de l’analyse qui composent l’ouvrage, de petits riens qui dissimulent des trésors pour peu que l’on veuille bien s’y attarder. En particulier, les petites malfaçons et défectuosités du langage : un « s » qui manque, des points de suspension, une erreur de syntaxe ou encore l’énoncé dissuasif d’une formule toute faite : « la langue est un trésor, une caverne d’Ali Baba, il n’y a qu’à se pencher pour ramasser », écrit Jacques André, « c’est le privilège de la psycha-nalyse de permettre aux formules les plus convenues, aux propos les plus anodins, ceux que l’on prononce sans y penser, de brusquement se lester de la vérité la plus profonde ».

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.