Pour une conception psychosomatique de l’instabilité chez l’enfant
Dossier

Pour une conception psychosomatique de l’instabilité chez l’enfant

L’hyperkinésie, l’instabilité et l’hyperactivité comme symptômes et entités cliniques, posent des questions importantes à la psychologie clinique. Il s’agit en fait de questions qui relèvent à la fois de la technique d’intervention mais tout aussi bien de l’épistémologie propre à ce champ de la psychologie. Sur un plan épistémologique, la question est de savoir si la psychologie clinique et plus particulièrement l’école psychanalytique, peut interpréter des troubles du comportement et quel sens elle peut leur donner. Sur un plan technique, la question est de savoir comment le thérapeute peut intervenir dans des troubles du développement ; faut-il privilégier la parole, l’interprétation ? Ou bien faudrait-il beaucoup plus qu’il joue avec l’enfant et qu’il s’intéresse à la question de savoir comment se constitue et quelle est la qualité du jeu chez les enfants en thérapie. De façon lapidaire, on pourrait, en effet, poser la question de savoir quelle est la place du jeu dans l’activité psychothérapeutique chez l’enfant et dans quelle mesure, jusqu’à quel degré le thérapeute, doit s’impliquer dans cette activité ludique. Winnicott a bien montré que cette activité ludique ne se développe pas sans que la mère aide l’enfant à créer cette illusion. Dans son livre intitulé Jeu et réalité, Winnicott nous dit que : “la mère met le sein à l’endroit où l’enfant est prêt à le créer”. Dans cette perspective, l’activité ludique est le résultat d’une interaction où l’environnement porte l’enfant à développer cette activité ludique.

Il est temps que la psychologie de l’enfant abandonne une affiliation trop stricte au diagnostic de la psychopathologie de l’adulte pour se concentrer sur le développement et les problématiques qu’il soulève et les impasses auxquelles parfois les enfants sont soumis. Or, il existe une forme de psychopathologie chez l’enfant dont on pourrait dire qu’une des…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
9 articles
L'enfant instable