Une psychanalyse émancipée par les théories du genre ?
Dossier

Une psychanalyse émancipée par les théories du genre ?

« J’appelle de tous mes vœux à une mutation de la psychanalyse, à l’émergence d’une psychanalyse mutante, à la hauteur de la mutation de paradigme que nous vivons1. »

Paul B. Preciado

LES GUERRES DU GENRE

En février 2013, au moment politique du vote de la loi Taubira dite du « mariage pour tous » l’UNI (Union Nationale Inter-universitaire), un syndicat de droite extrême, créé juste après mai 68, dont le but est clairement « de promouvoir les idées de droite dans l’enseignement supérieur »2 a mis en place « l’observatoire des théories du genre »3. Cet observatoire se fixe comme objectif « d’offrir aux Français les informations et les outils conceptuels nécessaires pour ouvrir les yeux sur la théorie du genre »4. Mais il n’y a pas eu que l’UNI, il y a eu aussi d’autres groupes crypto-fascistes français, comme « Le Rouge et le Noir » qui manifestaient encore, début juin 2013, pour empêcher que soit voté un amendement ministériel promouvant l’enseignement du genre dans l’enseignement secondaire. Ce groupe a ouvert un site où figure une liste de noms d’universitaires et de chercheurs répertoriés comme travaillant sur la « théorie du genre » désignée comme un « matraquage homosexualiste ».

Le ministre de l’Éducation Nationale, Vincent Peillon, avait tenu des propos particulièrement équivoques sur la question. Le 21 mai 2013 sur France 2, dans l’émission « Les 4 vérités », il affirme : « Je suis contre la théorie du genre, je suis pour l’égalité filles-garçons. Si l’idée c’est qu’il n’y a pas de différences physiologiques, biologiques entre les uns et les autres, je trouve ça absurde ». Ces propos sont repris peu après, le 29 mai, pour le « Talk Orange-Le Figaro » : « Nous sommes pour l’égalité filles-garçons, pas pour la théorie…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
9 articles
Genre et psychanalyse