De désunion en abandon : séparations inéluctables, séparations impossibles à l’épreuve du vieillissement
Dossier

De désunion en abandon : séparations inéluctables, séparations impossibles à l’épreuve du vieillissement

La traversée du vieillissement et de la vieillesse témoigne avec force de l’importance fondamentale, structurante, dégageante, de la possibilité de se séparer, de supporter l’absence, de pouvoir mobiliser en soi cette dépressivité chère à Pierre Fédida (2001), ce masochisme gardien de la vie cher à Benno Rosenberg (1982), qui l’un et l’autre participent de la capacité d’endurer la souffrance, et sont conditions de la constitution d’un monde interne suffisamment secure permettant d’envisager la séparation autrement que comme un arrachement, une catastrophe.

Il est des femmes et des hommes qui, au soir de leur vie, peuvent porter un regard somme toute bienveillant sur le chemin parcouru, tout à la fois accompli et inachevé, témoignant de l’effectivité d’un certain travail de relâchement des investissements, de renoncement et de deuil, se reconnaissant dans ce qu’ils furent et ne sont plus, et dans ce qu’ils sont encore et toujours, et pouvant conjointement reconnaître à l’autre le droit et la légitimité de poursuivre le chemin qui est le sien. Mais il est aussi des femmes et des hommes qui, s’affrontant à la perte, à la maladie et à la mort, tombent et peinent à se relever, entraînés par la conviction d’être laissés de côté, oubliés, de ne rien valoir et de ne compter pour personne, ou la conviction que l’autre, au contraire, ne saurait continuer sans eux.

Mes années de pratique clinique auprès d’adultes âgés m’ont rendu sensible à l’importance d’un vieillissement non pas « réussi » comme l’érigent les normes contemporaines (Martz D. et Billé M., 2010), mais consenti, un vieillissement non pas dompté, mais apprivoisé (Danon-Boileau H., 2000).

Vieillir est une expérience difficile, périlleuse, évidemment marquée par la perspective, si ce n’est l’expérience, de…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
12 articles
Les séparations