Le langage de Winnicott : une découverte personnelle
Dossier

Le langage de Winnicott : une découverte personnelle

Puisque je n’avais que vingt minutes pour présenter « mes études sur Winnicott » j’aidecidé d’utiliser un power-point afin de montrer ses principaux titres. Le lecteur trouvera donc, qu’une publication n’est comme un rêve qu’une version condensée d’une œuvre plus ample. J’espère que le lecteur comprendra ces limites. Je voudrais remercier les organisateurs de m’avoir invitée à présenter mon travail de Winnicott. Je vais donc faire un résumé de mes découvertes personnelles concernant la théorie, proposer des prolongements et exposer les projets en cours à partir des archives.

1 – Le langage de Winnicott - une découverte personnelle

  • Le contexte d’études et les idées qui en émergent. Mon travail sur Winnicott a débuté lorque j’ai travaillé pour la Squiggle Foundation (dans les années 1980). C’était un lieu de discussions et de débats. J’ai beaucoup étudié ses textes et cela m’a permis de développer mes idées.
  • Le style de Winnicott. Auparavant, comme de nombreuses personnes, j’ai toujours eu grand plaisir à lire Winnicott en raison du pouvoir évocateur de ses mots. Mais quand on essaye de le comprendre, il en est autrement. Que voulait- il dire exactement?
  • Le volume et les types de textes. Il y a en fait différents types de textes visant des publics variés et pas seulement le milieu psychanalytique.
  • Les publications. Par ailleurs, entre 1931 et 1971, les publications des textes de Winnicott ont été assez fragmentées, regroupées par thème et non pas chronologiquement. Après sa mort, il en a été de même.
  • Les textes secondaires. Au tout début de ma recherche, j’ai eu des difficultés à trouver des textes secondaires (en anglais) qui éclaircissent ses mots. J’ai découvert trois livres qui m’ont aidée et inspirée – Boundary and Space de Madeleine Davis (1982), The matrix…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
20 articles
Winnicott et la création humaine