Les signifiants formels comme un lointain écho du bébé que nous avons été
Dossier

Les signifiants formels comme un lointain écho du bébé que nous avons été

Introduction

De ma rencontre avec Didier Anzieu, j’évoquerai seulement trois points :

- Tout d’abord, même si ce n’est pas l’élément essentiel de son trajet, je me dois cependant de rappeler qu’il a été Président de la Société Française de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent et -il aimait à la souligner- le seul Président qui n’ait été ni psychiatre, ni pédopsychiatre ce qui, bien entendu, donnait un sens particulier à son élection.

- Sur un plan plus rapproché, je me souviens aussi de la merveilleuse conférence sur le Moi-Peau qu’il était venu donner à l’hôpital Saint-Vincent de Paul, en 1991, et dont toute mon équipe a gardé un souvenir exceptionnel.

- Mais, sur un plan plus personnel encore, j’ai aussi à cœur de dire qu’il a été l’un des trois analystes qui m’ont reçu pour m’accepter en formation à l’Association Psychanalytique de France. Il s’agit donc d’un personnage dont l’importance de l’œuvre, bien entendu, n’échappe à personne mais qui demeure pour moi, à un titre plus personnel, tout à fait essentiel dans mon trajet psychanalytique, comme un lointain écho toujours présent des tout premiers balbutiements, des toutes premières affirmations de mon désir de devenir analyste …

C’est donc avec une grande émotion que j’aborderai aujourd’hui la question des signifiants formels qui constituent l’un des aspects de sa pensée si créative, et toujours tellement vivante pour nous tous.

Après avoir rappelé ce qu’il en est du concept plus général de signifiant archaïque, je parlerai ensuite plus spécifiquement des signifiants formels avant de conclure sur la question de leur historicisation au cours de…

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Les abonnements Carnet Psy

Accédez à tous les contenus Carnet Psy en illimité.
Découvrir nos formules
Vous êtes abonné(e) mais ne connaissez pas votre accès, cliquez sur mot de passe oublié. En cas de difficulté, nous sommes à votre disposition à carnetpsy@gmail.com ou au 01 46 04 74 35.
dossier
10 articles
Didier Anzieu et le Moi-Peau